Accompagnement à la parentalité

Accompagnement à la parentalité

 
Le massage de la femme enceinte

Massage de la femme enceinte

Quels sont les bienfaits du massage prénatal ?    

D’une pierre deux coups, le massage prénatal a des effets positifs pour la maman mais aussi pour le bébé !
Pour la maman :

Le massage prénatal soulage les tensions au niveau des lombaires et des cervicales, l’inconfort souvent dû aux mauvaises postures,
– Soulager les douleurs et les tensions musculaires
– Soulager les crampes au niveau des jambes
– Atténuer les douleurs liées à la grossesse
– Favoriser le sommeil et la récupération 
– Préparer la mobilité du bassin pour l’accouchement 
– Alléger les nausées


Pour le bébé :
Dès 4 mois, le bébé perçoit et ressent les sentiments de la mère aussi bien ses moments de joie que ses angoisses. Avec le massage prénatal, la maman va libérer l’hormone du plaisir que le bébé va ressentir. Ce type de massage réduit également l’hormone liée au stress et aux angoisses.

Massage pour le bébé

Le massage de bébé:
10 raisons pour masser bébé dès le jour 1!

Prendre le temps de masser bébé dès son premier jour de vie comporte de nombreux avantages. Cette belle habitude prise dès la naissance pourra évoluer avec l’enfant et vous permettre de passer de beaux moments de qualité avec lui ou elle. Tant pour vous que pour votre enfant, la séance de massage avant le dodo (ou lors d’un moment qui est propice à la détente) sera bienvenue pour faire la pause entre vos différentes activités de la journée.

1. Le massage du bébé pour renforcer et consolider le lien d’attachement 

Un lien d’attachement solide est la base d’un développement optimal dans toutes les sphères de la vie d’un enfant : sur le plan moteur, sensoriel, affectif, cognitif et social. L’établissement de ce lien d’attachement n’est pas un événement instantané, mais un processus. Chaque partenaire joue un rôle très important et le toucher s’avère être un puissant déclencheur de l’attachement chez l’enfant.

2. Combler le besoin de sécurité de son bébé

Le toucher est, parmi les 5 sens, le plus important pour combler le besoin de sécurité. Une fois projeté dans le monde, le bébé a ce besoin « vital » d’être touché, entouré, bercé, collé, massé. Les nombreux récepteurs sensoriels situés sous la peau communiquent au cerveau un grand nombre de sensations. Le toucher est une nourriture affective essentielle.

3. Le massage pour une belle communication avec son bébé

Dans les premières semaines, voire les premiers mois de vie, c’est par le toucher et le contact visuel que la communication s’établit entre le bébé et ses parents. Le massage permet de manifester tout l’amour que vous avez pour lui à travers vos mains. Ce moment vous permet aussi de comprendre le langage non verbal de bébé et de développer l’écoute. Car bien avant les pleurs, c’est par le corps qu’il nous parle de ses états d’âme.

4. Soulager certains petits malaises de votre nouveau-né

Le toucher à un impact direct sur le corps et la physiologie de bébé. Ainsi, le massage peut soulager plusieurs inconforts de bébé comme les maux de ventre liés à la digestion ou à l’évacuation, les maux liés à la croissance rapide, les douleurs lors de poussée dentaire, les troubles de congestion, etc.

5. Apaiser et faciliter le sommeil du petit

Le massage stimule le système nerveux parasympathique, amenant une détente profonde et favorisant la sécrétion des hormones relaxantes comme la sérotonine, l’ocytocine (l’hormone de l’amour) et la mélatonine (l’hormone du sommeil). Un bébé qui dort mieux et plus longtemps est généralement un bébé heureux. Ceci permet donc aux parents d’être plus reposés et de mieux s’occuper de bébé. Tout le monde y gagne!

6. Le massage stimule les différents systèmes du corps

Le toucher a un impact important sur plusieurs systèmes du corps humain. Il active la circulation sanguine, stimule la croissance et la prise de poids. Il stimule le système digestif (transit et évacuation), le système cardio-vasculaire, musculaire et immunitaire. Les recherches ont démontré que les bébés massés sont moins sujet aux maladies et pleurent moins. Le massage apaise aussi le système nerveux, stimule le développement du cerveau et la myélinisation.

7. Aider au développement moteur de l’enfant

C’est par le toucher et les différentes sensations que le bébé découvre le monde et se développe. Que se soit le développement de la motricité globale ou fine, celui du schéma corporel, de la perception, de la coordination ou de l’équilibre, un bébé massé apprendra plus facilement. Il assimilera alors mieux toutes les différentes étapes normales du développement.

8. Rassurer le bébé par un massage

Le massage du bébé le réconforte, renforce le lien de confiance avec le parent et lui permet de développer sa confiance et son estime de soi. Par le massage, il est possible de communiquer avec bébé et on comprend mieux ce qu’il nous dit.

9. Renforcer la confiance dans les compétences parentales

Les parents qui massent régulièrement leur enfant sont plus calmes, plus confiants et répondent de façon plus directe aux besoins de bébé. De ces moments privilégiés naît le sentiment d’être à la hauteur et d’être le « spécialiste » de son bébé.

10. Le massage bébé: un temps d’arrêt

L’arrivée d’un bébé chamboule la vie du couple. Le massage permet des moments privilégiés avec votre enfant, des moments de grande tendresse qui deviendront un moment de ressourcement et de bien-être global. Vous et lui ne pourrez plus vous en passer. Parent zen, bébé zen!

Apprenez à masser votre bébé

Bon massage !

 

Massage des enfants

Le massage des enfants : un tête à tête important!

De nos jours, le massage des bébés est de plus en plus populaire puisque les bienfaits sont innombrables. Mais qu’en est-il du massage des enfants d’âge préscolaire et scolaire? Un peu moins connu, le massage des plus grands est tout aussi important.

Le toucher, un sens important du développement des enfants

Les bébés et les enfants découvrent le monde par le toucher.La peau et le toucher », sans le toucher (le sens le plus fondamental), les êtres humains ne pourraient pas survivre. Dès la naissance, l’enfant se développe physiquement, mentalement et émotionnellement ainsi jusqu’à ses 12 ans: il est un apprenant kinesthésique. Le toucher est indissociable de son développement global. Plus il est introduit tôt dans la vie de l’enfant: plus les bases solides seront établies, plus le lien d’attachement avec les parents sera fort. Le toucher est vital: c’est le plus important de nos sens. De toutes les formes de relaxation, le toucher « par le massage » est celui qui procure la détente la plus complète.

Le massage des enfants au quotidien

Les enfants vivent beaucoup de stress à la maison comme à l’école. En plus de devoir performer, un cadre strict et un horaire rigide leur sont imposés. Nous savons que l’enfant « stressé » éprouve généralement des difficultés d’apprentissage. Il peut également présenter des troubles de sommeil ou être agressif. Plusieurs enfants ont les muscles tendus, souffrent de douleurs liées à la croissance, de déficit de l’attention ou d’hyperactivité. D’autres encore sont hypersensibles au bruit, ont une faible estime d’eux-même ou présentent des problèmes de coordination ou de motricité. Si Pour toutes ces raisons (et bien d’autres!), le massage des enfants est un outil merveilleux à connaitre et à utiliser à la maison! Vous n’avez pas besoin d’être un professionnel pour pouvoir prodiguer d’excellents massages à vos chérubins! Avec des techniques toutes simples, ce tête-à-tête privilégié produira des effets étonnants, rapides, et perdureront dans le temps.

Les bienfaits du massage chez les enfants

  • Permet d’être plus calme et plus concentré
  • Abaisse le niveau de stress en bloquant le cortisol et en stimulant l’ocytocine (hormone du bien-être)
  • Sécurise et favorise le sommeil
  • Valorise l’estime de soi, la confiance en soi et en l’autre
  • Augmente la conscience du corps
  • Améliore la gestion des émotions en diminuant l’agressivité
  • Apporte un relâchement musculaire et une diminution des douleurs
  • Stimule le système lymphatique, digestif et cardio-vasculaire

Les bienfaits du massage sur la relation parent-enfant

  • Consolide le lien d’attachement
  • Développe la confiance et la complicité
  • Crée une écoute commune
  • Établit un rapprochement pouvant réduire les conflits.

Bon massage!

 

Une question commune que tous les parents se posent est de savoir si leurs enfants peuvent bénéficier d’une massothérapie pour leur santé ? À chaque fois, la réponse est un grand OUI !

Le toucher est un besoin humain fondamental. C’est l’un des premiers sens que développe un nouveau-né. Qu’il s’agisse de câliner les nouveau-nés ou de réconforter les parents âgés, le sens du toucher caractérise et nourrit la vie humaine.

Le manque de contact avec d’autres humains peut entraîner des retards de développement chez les bébés. Une étude sur les animaux a montré que la privation de l’apport tactile de la mère chez les nouveau-nés peut ralentir leur développement, entraînant une croissance réduite, une faible immunité et d’autres problèmes. Les bébés humains ne sont pas différents. Ils ont également besoin d’être touchés, caressés et câlinés pour atteindre leur plein potentiel de croissance.

Découvrez pourquoi même les enfants ont besoin d’un massage et aussi les cinq bienfaits pour la santé d’un massage régulier chez eux.

Pourquoi les enfants ont-ils besoin d’un massage ?

Dans le mode de vie trépidant et rapide d’aujourd’hui, les enfants doivent affronter de multiples facteurs de stress liés à l’école, à la pression des pairs et à la pression familiale. De plus, leur usage excessif d’appareils accroît le stress et les douleurs (dues à la position assise ou allongée). De même, les activités sportives de compétition et les tâches de la vie quotidienne peuvent provoquer des blessures mineures qui entraînent des douleurs et des malaises. Cela entraîne des troubles du sommeil chez les enfants.

Les enfants ont rarement l’occasion ou le temps de se reposer et de se détendre. Dans de tels cas, la massothérapie relaxante est un excellent outil pour les enfants afin de soulager leur stress et de profiter pleinement de leur vie.

5 bienfaits du massage pour la santé des enfants

Que ce soit pour les nourrissons, les tout-petits ou les enfants, la massothérapie peut procurer de nombreux bienfaits pour le bien-être physique et mental des enfants de tous âges.

Les bienfaits généraux pour la santé, tels que la relaxation musculaire, la diminution de la tension musculaire et l’augmentation de la mobilité, peuvent être appliqués à tous les groupes d’âge.

Cependant, il existe également de nombreux autres avantages que le massage peut procurer spécifiquement aux enfants.

1. Favorise la croissance et le développement

Les facteurs sensoriels et psychologiques sont essentiels pour le développement précoce et le bien-être des nouveau-nés et des nourrissons. Les massages pour enfants peuvent fournir un apport tactile pour stimuler leur croissance et leur développement.

Une étude de 2004 a  révélé que le massage peut favoriser le développement et la prise de poids chez les prématurés et prévenir également d’autres complications liées à la croissance.

2. Peut rendre votre enfant heureux

Le massage pour enfants est une thérapie efficace permettant de soulager l’anxiété et de réduire le stress, ce qui contribue à diminuer le taux de cortisol dans l’organisme. Le cortisol  est une hormone du stress qui met le corps de votre enfant dans un état de lutte ou de fuite. Comme le massage inhibe la libération de cortisol, l’humeur de votre enfant devient automatiquement meilleure après une séance de massage.

Ainsi, le massage pour enfants augmente le taux de dopamine dans le sang. La dopamine  est un neurotransmetteur qui rend votre enfant heureux et épanoui. Des séances de massage régulières peuvent rendre vos enfants heureux et équilibrés.

La massothérapie favorise également la synthèse de la sérotonine qui est un antidépresseur naturel dans l’organisme. Un taux élevé de sérotonine aide les enfants à mener une vie heureuse et épanouie.

Tous ces effets de la massothérapie contribuent à réduire l’anxiété et les tensions causées par le stress scolaire, social et environnemental chez les enfants.

3. Amélioration des performances académiques

L’anxiété et les troubles d’hyperactivité avec déficit d’attention  (TDAH) figurent parmi les causes les plus fréquentes de manque de concentration chez les enfants. Hormis les résultats prouvés pour la relaxation du stress, la massothérapie est également efficace dans la gestion des enfants atteints de TDAH.

Selon une étude de 2003, les enfants atteints de TDAH qui ont reçu une thérapie de massage se sentaient plus satisfaits et plus confiants dans leur peau. Leurs enseignants ont également constaté des améliorations significatives dans la résolution de diverses tâches. En outre, les parents des enfants ont signalé des améliorations significatives de leur comportement.

4. Qualité de sommeil améliorée

Le sommeil est extrêmement important pour la croissance et le développement d’un enfant. Cependant, de nos jours, une grande majorité d’enfants souffrent de privation de sommeil. Selon étude réalisée de 2015, près de 40 % des enfants aux États-Unis ne dorment pas assez ou ont des difficultés à s’endormir (insomnie).

La massothérapie aide les enfants à améliorer la qualité de leur sommeil en stabilisant les niveaux d’hormones du sommeil. Un bon massage avant de se coucher peut donner à votre enfant une nuit de sommeil paisible. Le sommeil est essentiel au fonctionnement optimal de l’organisme, car il permet à votre enfant d’avoir plus d’énergie et de se concentrer.

Dans une étude de 2016, les chercheurs ont découvert que les nourrissons qui recevaient un massage pendant six semaines bénéficiaient d’une qualité de sommeil nettement supérieure à celle des nourrissons qui ne recevaient pas de massothérapie.

5. Améliore le système immunitaire

Le système immunitaire est un bouclier naturel qui protège votre enfant contre les germes et les agents pathogènes étrangers. Un système immunitaire sain prévient également le développement de maladies chroniques.

Mais le stress chronique (comme le font les enfants d’aujourd’hui) peut affaiblir leur système immunitaire. Un système immunitaire affaibli ne peut pas lutter contre les germes et tombe souvent malade avec de la fièvre, la grippe et d’autres maladies. La massothérapie soulage le stress chez les enfants, en éliminant ses effets négatifs sur le système immunitaire de votre enfant.

Selon une étude de 2012, qui a porté sur 120 prématurés, une intervention de massage peut améliorer la fonctionnalité et la capacité de lutte contre les germes des cellules immunitaires. Les nourrissons ont été divisés en deux groupes. Un groupe (58 nourrissons) a reçu une massothérapie pendant cinq jours consécutifs et l’autre groupe (62 nourrissons) n’a reçu aucun massage du tout. À la fin de l’étude, les nourrissons qui ont reçu un massage régulier ont montré des améliorations significatives de la fonction du système immunitaire.

En renforçant leur immunité, le massage peut également aider les enfants atteints de diabète de type 2, d’arthrite rhumatoïde, de dermatite, etc. Ainsi, le massage peut améliorer la capacité de votre enfant à faire face à ces maladies chroniques de manière suffisante et adéquate.

En conclusion

Les bienfaits du massage sont énormes pour la santé physique et mentale des enfants. Il favorise leur croissance et leur développement, les rend heureux et joyeux, améliore leurs performances scolaires, améliore la qualité de leur sommeil et renforce également leur système immunitaire.

Quels sont les bienfaits du yoga pour les enfants ?

Des bienfaits psychiques.

En plus de travailler la confiance en soi, il permet d’apprendre à mieux gérer ses émotions à travers des exercices de partage, de concentration et de relaxation. La pratique régulière du yoga favorise l’apprentissage à l’école en développant les capacités d’attention de l’enfant.

Le yoga pour les enfants est complémentaire à une autre activité. Cette pratique devient un véritable outil au quotidien.

  • gérer et canaliser ses émotions
  • mieux connaitre son corps
  • améliorer la souplesse du corps
  • se relaxer et éloigner le stress, l’anxiété
  • dynamiser le corps et lui donner de l’énergie
  • trouver un meilleur équilibre et acquérir une meilleure motricité
  • améliorer sa concentration

Pour le nourrisson, les mouvements de yoga renforcent sa colonne vertébrale, améliorent la souplesse de ses articulations et tonifient son corps. Cela lui permettra aussi de gagner en attention et de s’éveiller à de nouvelles capacités motrices tout en calmant son agitation.

De nombreuses mamans pratiquent le yoga prénatal tout au long de leur grossesse. Elles pourront continuer avec le yoga post-natal. Cela permettra au bébé de découvrir peu à peu ce qui se passe autour de lui. Cette pratique développe également sa capacité d’imitation. Elle permet aussi au petit de se détendre et de trouver ainsi un sommeil réparateur. À noter que le baby yoga s’est beaucoup développé ces dernières années. Cela est surtout dû aux avantages qu’il procure. En d’autres termes, le yoga permet, aussi bien à la mère qu’à l’enfant, de retrouver bien-être et sérénité.

baby yoga

Quels sont les bienfaits du baby yoga ?

Pour un nouveau-né, le yoga apporte de nombreux bienfaits. Il permet notamment de stimuler la curiosité et favorise l’éveil. Cette pratique développe également le sens de l’équilibre et la motricité. Elle permet en même temps le développement de la confiance en soi. Constituant une méthode idéale pour aider le bébé à mieux dormir, le yoga lui permet de se détendre et de profiter du calme et de la tranquillité. Aussi, l’enfant apprendra à bien respirer par le nez, et non avec la bouche ouverte ou par le ventre. Autrement dit, le yoga améliore le fonctionnement de l’appareil respiratoire et apaise ainsi les pensées. Le bébé profitera donc d’un bon sommeil.

Le baby yoga n’exige pas beaucoup de choses. Il suffit de mettre une tenue confortable et de s’installer sur un matelas ou un tapis d’éveil. Il ne faut pas mettre l’enfant sur la table à langer durant la pratique pour éviter les chutes. Il est également important de choisir le moment où le petit est reposé et calme. En outre, il faut savoir que le yoga est inné chez le bébé. La maman ou le papa doit juste l’aider un peu pour adopter les postures adéquates.

1) Tête et douleurs dentaires

Les bébés ont souvent des douleurs à la tête et aux dents. Si vous remarquez que votre enfant a ces douleurs, massez le bout de ses orteils! Cela peut être fait pendant qu’ils dorment aussi.

2) Douleur aux sinus

La douleur des sinus peut être agaçante en tant qu’adulte, mais pour les bébés qui n’en ont jamais fait l’expérience auparavant, cela peut être très dérangeant. Pour le soulager, massez le centre du dessous des orteils de votre bébé. Appliquez une légère pression pour soulager la douleur!

Lorsque votre enfant est congestionné dans la poitrine, un soulagement peut être trouvé sur les coussinets des pieds, juste sous les orteils. Appliquez une légère pression et massez dans un mouvement circulaire pour soulager la congestion et les problèmes de toux.

3) Douleur à l’estomac (plexus solaire)

Pour les enfants souffrant de maux d’estomac, de spasmes, d’oppression et de difficulté à respirer, massez le centre du pied sous les coussinets des pied. Cette zone est connectée au plexus solaire, une collection de nerfs entre l’estomac et les poumons.

4) Douleur abdominale (supérieure et inférieure)

Pour la constipation, les brûlures d’estomac et l’indigestion, massez l’espace entre le milieu du pied de votre enfant et les coussinets des pieds. Si le bébé a des douleurs de gaz et des ballonnements dans l’intestin grêle, massez entre le milieu de ses pieds et le talon.

5) Bassin

Les bébés peuvent parfois grandir plus vite que certaines parties de leur corps sont prêtes et la douleur dans les hanches peut être un problème commun pour les jeunes. Massez le talon pour soulager ce problème! Le talon peut être utile pour la constipation et les maux d’estomac aussi!  

Conseils pour une séance de réflexologie détendue avec votre bébé

  • Utilisez une légère pression en massant votre bébé.
  • Si un enfant est malade, les points réflexes seront assez sensibles
  • Si votre bébé éloigne son pied de vous pendant que vous le massez, cela indique que ce n’est pas agréable et que vous devez arrêter et essayer une autre approche plus tard.

Conseils pour une séance de réflexologie détendue avec votre bébé

  • Utilisez une légère pression en massant votre bébé.
  • Si un enfant est malade, les points réflexes seront assez sensibles
  • Si votre bébé éloigne son pied de vous pendant que vous le massez, cela indique que ce n’est pas agréable et que vous devez arrêter et essayer une autre approche plus tard.
  • Ne le faites pas plus de 5 à 10 minutes par séance, selon ce que votre bébé tolérera confortablement.

À quelle fréquence devriez-vous utiliser la réflexologie?

  • Pour un problème chronique, une fois par semaine pendant trois à quatre semaines est la meilleure façon de commencer. Les résultats peuvent ensuite être maintenus avec des massages bimensuels ou mensuels.
  • La réflexologie peut également être utilisée pour maintenir un bien-être général, comme une extension de votre massage quotidien.

Comment faire de la réflexologie

La formule de base d’un traitement de réflexologie est simple.

  • Détendez-vous et amenez le flux sanguin au pied avec un échauffement rapide
  • Trouver la zone réflexe appropriée
  • Appliquer une technique – Expérimentez différentes techniques et trouvez ce qui fonctionne pour vous et votre bébé. Ce qui est susceptible de changer à mesure que votre bébé grandit.

Qu’est ce que le réflexologie plantaire?

La réflexologie plantaire est une thérapie manuelle pouvant agir sur la plupart de nos systèmes vitaux : le système gastro intestinal, nerveux, ostéo-articulaire, sensoriel, endocrinien, circulatoire, lymphatique, immunitaire.

Nous retrouvons des traces de cette thérapie déjà dans l’Egypte ancienne, en Chine , chez les Incas et les guérisseurs indiens … mais c’est au début du 20ième siècle que la réflexologie plantaire contemporaine a été mise au point par le docteur Fitzgerald aux Etats-Unis qui a étudié le lien avec des zones réflexes et des organes correspondants.

Que signifie une zone réflexe?

Le corps humain est représenté dans une partie du corps (dans ce cas-ci le pied) divisée en zones réflexes. Cette partie du corps est la réflexion du corps entier. Cependant on retrouve des zones réflexes également sur d’autres parties du corps comme la main, le crâne, l’oreille, le colon …

Quels sont les principaux bienfaits d’un soin en réflexologie plantaire ?

De façon général, la réflexologie plantaire favorise l’homéostasie du corps et stimule son pouvoir d’auto-guérison en rééquilibrant le fonctionnement des organes. Elle soulage facilement la douleur, favorise la circulation sanguine, lymphatique et énergétique. Elle agit sur le système endocrinien et équilibre le fonctionnement des organes et des glandes.

Qu’en est-il chez les bébés et jeunes enfants ?

Cette thérapie agit beaucoup plus vite en début de vie car le bébé n’a pas toute une histoire derrière lui ; il est encore relativement vierge d’expériences qui pourraient éventuellement compliquer le soin. D’autre part le bébé fonctionne à 100% avec son sens du toucher à la naissance. La peau est pour lui le lien entre son monde intérieur et le monde extérieur et il découvre le monde avec tous ses sens mais principalement avec son sens du toucher. Le besoin d’être nourri par le toucher pour le nouveau-né humain est aussi important que son besoin de lait. D’autre part, les études ont mis en avant que le bébé humain né immature et que les stimulations tactiles stimulent la maturation des systèmes vitaux.

L’avantage de la réflexologie c’est qu’on agit sur une petite zone, facile d’accès, qui ne nécessite pas de grands déshabillages et à partir de cette partie du corps on va pouvoir agir précisément sur toute une série de situations difficiles comme par exemple, les coliques, les torticolis, ..

Enfin, et c’est ce que j’aime, j’enseigne les protocoles aux parents de manière à ce qu’ils les pratiquent eux-mêmes directement et puissent continuer à les proposer dans les jours qui suivent la séance en leur donnant un schéma du pied et les zones à travailler. Le parent se sent donc moins démuni, plus compétent face aux douleurs ou malaises de son bébé.

Combien de temps dure une consultation ?

La consultation dure une heure, nous prenons d’abord le temps d’accueillir le parent, d’écouter ses attentes et de réfléchir ensemble au soin qu’on va proposer au bébé. On attend que bébé soit en éveil calme et, si besoin, il peut téter, manger avant le soin. Bref je mets tout en œuvre pour que le couple maman-bébé se sentent bien et détendus, ensuite le parent masse son bébé et je montre les gestes de relaxation et de soin sur une poupée. Si le bébé n’est pas disponible, le parent apprend juste à repérer les zones sur le pied de son bébé. Les gestes sont répétés plusieurs fois afin de laisser aux parents le temps de bien intégrer la technique. Le temps de massage est adapté à l’âge du bébé, à sa personalité et à sa disponibilité.

Vous arrive-t-il de proposer une séance de réflexologie plantaire à la maman ?

Oui régulièrement, le bébé est tellement fusionné avec sa maman que, parfois, il exprime à travers son corps les douleurs de sa maman qu’elles soient physiques ou émotionnelles. Dans ce cas, il est intéressant de traiter les deux : je traite la maman qui, après pourra offrir le soin en réflexologie plantaire à son bébé.

Quels sont les problèmes courants que l’ont peut soigner en réflexologie plantaire pédiatrique?

  • Les problèmes digestifs : reflux, coliques, constipation
  • Les problèmes ostéoarticulaires liés à la naissance: tensions au niveau de la tête, colonne vertébrale, cervicales …
  • Les problèmes nerveux : pleurs, stress, …
  • Les problèmes circulatoires: par exemple, au niveau des jambes qui parfois deviennent bleues
  • Les problèmes respiratoires: rhumes, toux …

Le portage écharpe

Portage écharpe

Pourquoi porter son bébé en écharpe et quels sont les avantages par rapport à une poussette ? Voici quelques éléments de réponse !

1. Santé
C’est bon pour la santé du bébé ! L’écharpe permet au bébé d’être maintenu dans une position physiologique. De plus, cela diminue les problèmes de reflux. L’écharpe permet également un bon développement des hanches et de la colonne vertébrale. Eh oui, elle pourrait presque être remboursée par l’assurance maladie ! 

2. Sécurité
Blotti dans son écharpe; bébé se sent rassuré car il retrouve une position proche de celle qu’il avait dans le ventre de sa mère. Un atout pour lui donner confiance en lui et en son environnement. De plus, cela va également stimuler son développement moteur, cognitif et émotionnel.

3. Sommeil
L’écharpe aide le bébé à dormir plus facilement car il se sent contenu et bercé. C’est idéal pour faire une petite sieste pendant que maman ou papa va faire une petite course à la supérette du coin !

4. Protection
Porter son bébé en écharpe permet de ne pas le sur stimuler quand il est petit et qu’il peut vite se fatiguer dans un nouvel environnement. Cette protection supplémentaire n’est naturellement pas un prétexte pour emmener votre tout petit en boîte de nuit ! 

5. Relationnel
L’écharpe permet à la maman ou au papa de profiter de la présence de leur bébé dans un climat de calme. Les parents seront aussi plus à l’écoute de leur bébé, au plus proche de leur communication pré verbale. Des petits chouinements? Ah, c’est l’heure de passer à table ! 

6. Intégration
Le portage est une manière de mieux intégrer l’enfant dans la vie de la famille car il pourra être emmené partout : dans la cuisine, dans la buanderie, au jardin, au restaurant, etc. L’écharpe permet aussi une répartition du poids optimale à l’inverse d’un porte bébé car dans ce dernier cas, le poids n’est pas réparti de manière uniforme. 

7. Déplacements
Entrer dans un bus avec bébé en écharpe, c’est s’attirer plus de sympathie que si l’on entre avec une énorme poussette (oui oui c’est la dure réalité). Et si l’on veut allaiter discrètement dans un parc, c’est très pratique ! 

8. Deux mains
L’écharpe permet de continuer à vaquer à ses occupations : vider le lave-vaisselle, répondre à ses e-mails, repasser, etc. On retrouve la joie d’utiliser ses deux bras. Plus besoin d’essayer de faire « Control + Alt + Suppr » avec une seule main !

9. Tout terrain
Le portage permet d’accéder à des endroits où l’on ne pourrait pas aller en poussette. A vous le tout terrain !

10. Vie de famille
L’écharpe permet de porter le petit dernier tout en se baladant avec le plus grand en poussette. C’est quand même plus physiologique que d’essayer de mettre votre bébé dans votre sac à main ! 

Pour choisir votre écharpe je vous conseille le site Naturiou où plusieurs écharpe sont présenté ainsi que leurs prix.

Les bienfaits du portage chez les bébés

Les bébés portés pleurent moins

Morath (1977) a montré qu’un nourrisson qui s’éveille commence à pleurer seulement si, après avoir émis un son bref pour attirer l’attention, il ne perçoit aucun signe de présence alentour.

Les bébés portés ont moins besoin de pleurer : le contact étroit avec l’adulte fait que ce dernier est tout de suite averti des besoins du bébé et peut les satisfaire plus rapidement et efficacement (dans le sens où la proximité physique améliore la compréhension par l’adulte des besoins et de la communication non verbale du bébé et permet une réponse à la fois adaptée et rapide). De plus, il est possible d’allaiter un bébé sans le sortir du porte bébé.

Une étude parue dans Pediatrics en 1986 a montré que, chez une centaine d’enfants observés, le portage réduisait les pleurs et l’agitation de 43% le jour et 51% le soir.

Le portage favorise l’attachement parents/ enfant.

Lors d’une expérience relatée en 1990, des porte-bébés en tissu ou des sièges en plastique ont été distribués de façon aléatoire à deux groupes de mères de milieux défavorisés à qui on a demandé de s’en servir régulièrement.

À 13 mois, les chercheurs ont testé la qualité de l’attachement mère/enfant : 83% des “enfants porte-bébés” montraient un attachement sécurisé, contre 38% des “enfants sièges en plastique”.

Le portage renforce le sentiment de compétence et de confiance en soi des parents.

Les parents savent que le portage est un moyen sûr de satisfaire les besoins de leur bébé (et ceci est particulièrement important dans le cas de bébés à coliques, de bébés aux besoins intenses).

Le portage permet par ailleurs aux parents de continuer à vaquer à leurs occupations et à s’occuper des éventuels autres enfants.

Le bébé est sécurisé.

Le silence et la solitude inquiètent les bébés parce qu’ils sont synonymes de danger de par notre nature de mammifères (le silence et la solitude n’ont par contre rien d’anormal ni d’inquiétant pour les petits des oiseaux nidicoles).

Comme le suggère Portmann (1944/69), le nourrisson n’est pas nidicole de nature, mais notre société fait de lui un nidicole “culturel” (Peiper, 1950, 1955, 1961). Pourtant, du point de vue de la biologie du comportement, le bébé humain manifeste toujours son appartenance au type “petit marsupial”, qui a besoin de la présence physique proche de la personne qui prend soin de lui pour se sentir en sécurité.

Un développement psychomoteur plus rapide et plus harmonieux chez les bébés portés.

Les bébés portés reçoivent beaucoup plus de stimuli que ceux qui sont laissés seuls dans leur chambre, un transat ou une poussette. Non seulement ils participent à toutes les activités de la maisonnée, “à hauteur d’homme”, mais ils sont sécurisés par le contact physique des adultes qui les portent.

Le portage permet un éveil harmonieux en rapport avec la réalité, une  implication au sein du monde et un développement riche et subtil de tous les sens. En effet, le bercement du portage stimule le système nerveux immature du bébé, en particulier le système vestibulaire (sens de l’équilibre).

Les bébés qui sont beaucoup portés développent un bon tonus du cou et du tronc, et une capacité d’adaptation aux changements de position.

Souvent, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les bébés portés marchent plus tôt (Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau écrit que c’est frappant chez les petits Africains).

Par ailleurs, le portage traditionnel jambes bien écartées (par exemple à califourchon sur la hanche) est préventif des problèmes de hanche.

Des avantages plus nets encore chez les bébés prématurés

Les avantages du portage sont particulièrement nets chez les bébés prématurés. Pour ces enfants nés à un âge où ils devraient être encore dans l’utérus de la mère, le portage, que certains spécialistes appellent “a womb with a view” (“utérus avec vue”), va prolonger la gestation interrompue plus tôt que prévu par la nature.

Claude-Suzanne Didierjean-Jouveau prend pour preuve la pratique des “bébés kangourous” colombiens (désormais courante dans de nombreux centres de néonatalogie) : le bébé, seulement vêtu d’une couche, est placé à la verticale peau à peau sur la poitrine de sa mère ou de son père, pendant des longues plages de temps

Les avantages sont nombreux pour les bébés prématurés portés de cette manière en peau à peau :

  • meilleur sommeil,
  • pleurs plus rares,
  • énergie mieux conservée,
  • allaitement et attachement parents/enfant facilités,
  • prise de poids plus rapide,
  • infections plus rares.

Quand on parle de portage bénéfique, on parle de portage physiologique.

Tous les porte-bébés ne se valent pas. Les porte-bébés rigides, où le bébé est comme “suspendu” jambes pendantes, sans être bien maintenu contre le corps du porteur, cumulent les inconvénients :

  • pour l’enfant : dans ces modèles le bébé est dans une position dangereuse pour sa colonne vertébrale parce qu’il n’est pas en flexion, comme il l’était dans la position fœtale ;
  • pour le porteur : le poids de l’enfant tire sur le cou, les épaules et les reins.

Avec un porte-bébé physiologique où le bébé est bien maintenu contre le corps de l’adulte, son poids est mieux réparti, ce qui évite le mal au dos au porteur et un risque de mauvais développement de la colonne au bébé porté.

Les porte-bébés physiologiques ont leurs confort et inconfort et chaque parent pourra trouver parmi les choix proposés celui qui lui convient le mieux. L’idéal est d’avoir plusieurs modèles, à utiliser au gré des situations quotidiennes.

Le mieux est encore d’assister à des ateliers de portage pour apprendre à porter et avoir des conseils sur les types de porte-bébés qui existent, voire les essayer. Les ateliers de portage sont également l’occasion d’échanger entre parents, d’apprendre plusieurs techniques de portage et nouage d’écharpes, d’avoir des conseils en fonction de l’âge du bébé et des recommandations utiles (par exemple, il vaut mieux éviter de porter un bébé face au monde).

La danse-portage, une activité « post grossesse » pour renforcer le lien avec votre bébé

Cette nouvelle discipline nous vient des Etats-Unis. Elle a pour objectif de renforcer le lien entre un bébé et sa maman ou son papa. Le parent porte son enfant grâce à une écharpe et l’emporte avec lui dans des mouvements de danse.

Entre 3 et 12 mois. Enveloppés dans une écharpe de portage, ils se laissent bercer par les mouvements de danse de leur maman. « Ce n’est pas toujours évident car ils sont encore petits pour rentrer dans l’activité. C’est donc quelque chose à répéter mais c’est agréable. Et puis, le fait d’être en contact avec d’autres enfants, c’est intéressant également. »

« Le balancement fait partie intégrante des mouvements. Généralement, après la grossesse, les parents ont envie de refaire une activité tout en restant en lien avec son enfant. C’est justement ce que l’on propose ici, c’est bien mis en avant.« 

Après les premières minutes de balancement instinctif, les mamans accélèrent le rythme et se lancent dans une petite chorégraphie.

La séance terminée, bébés et mamans/papas sont souriants et prêts à recommencer.